mardi 16 octobre 2018

Sources et Ciels













Cliquer sur les images pour ouvrir le diaporama haute résolution





Houria Aïchi : «Atsaligh»







Chanteuse chaouie, née en plein cœur des Aurès (région montagneuse de l'Algérie), Houria Aïchi travaille depuis des années sur le patrimoine musical algérien. Patiemment, elle en collecte les derniers vestiges dans les villages oubliés et les interprète en tentant de rester aussi fidèle que possible à la tradition. 

Extrait de "Chants Sacrés d'Algérie" : "Atsaligh" (Que la prière divine soit sur le Prophète)







dimanche 14 octobre 2018

Maîtres de la BD Belge






Extraits de l'ouvrage de Régine Vandamme "Les maîtres de la BD Belge".


jacobs 01
jacobs 00



hergé 01
hergé 00



franquin 01
franquin 00



peyo 01
peyo 00



morris 01
morris 00



schuiten 01
schuiten 00


vendredi 12 octobre 2018

Swat Valley (Pakistan) : Malam Jabba







La station de ski «Malam Jabba» située dans les hauteurs de la vallée de Swat, au Pakistan, fut construite à l'initiative du gouvernement pakistanais avec l'aide des Autrichiens. Son point culminant est à 2800m d'altitude. Les premières photos ci-dessous datent de mai 2004, lors de la tournée musicale que j'ai eu l'occasion de faire pour l'alliance française du Pakistan, avec ma grande amie chanteuse, Zaniboni. Les images de la station enneigée ont été trouvées sur le net, ainsi que toutes les autres vues de l'état actuel du lieu.
En 2008, les talibans prirent le contrôle de la région et détruisirent l'hôtel ainsi que le télésiège. L'hôtel n'a pas depuis été restauré, mais le site a repris son activité, les skieurs montent à pied ou utilisent un télésiège assez rustique, et beaucoup plus court. Il y a même une page facebook : Swat snow festival 2016.


Photos de mai 2004








Images trouvées sur le net

La station enneigée (avant 2008)




Après 2008





Depuis, les activités ont néanmoins repris...






lundi 8 octobre 2018

Maurice Duruflé : Requiem op.9





Maurice Duruflé



Voici l'intégrale du Requiem de Duruflé. Tous les renseignements concernant cette oeuvre magistrale peuvent être trouvés sur Wikipedia.





Requiem pour orchestre, orgue & choeurs Op. 9
Composé par Maurice Durufle
Bryn Terfel (baryton), Cecilia Bartoli (mezzo-soprano),
Daniele Rossi (orgue)
Choeurs et Orchestre de l'Accademia Nazionale di Santa Cecilia
Chef de choeur : Roberto Gabbiani
Dirigé par Myung-Whun-Chung






dimanche 7 octobre 2018

Youn Sun Nah







Fille d’un père chef de chœur et d’une mère cantatrice, elle commence sa carrière musicale à l’âge de 23 ans avec le Korean Symphony Orchestra; elle participe ensuite à des comédies musicales coréennes, pour lesquelles elle est mainte fois récompensée.

Elle décide de partir à Paris en 1995 pour y étudier le jazz et la chanson française. Elle s’inscrit au CIM, alors seule école de jazz de la capitale, à l’Institut National de Musique de Beauvais et au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger. Son penchant naturel pour le jazz se révèle dès lors qu’elle commence à jouer dans les clubs parisiens en 1996-1997. Elle se fait rapidement remarquer par le contrebassiste Jacques Vidal qui l’invite sur son disque Ramblin’(1999). Elle reçoit de nombreux prix lors des concours de Jazz (La Défense, Saint Maur, Montmartre…), continue à sillonner les clubs et participe aussi à des festivals. Parallèlement elle se produit en Corée. Des opportunités qui lui font mener une double carrière, entre la France, sa terre d’adoption, et son pays natal.
(Suite sur Wikipedia)