lundi 29 mai 2017

Des Vieilleries (mais des Perles) : Nino Ferrer






Mirza, les Cornichons, le Téléphon, ça vous rappelle quelque chose? Hé oui, Nino Ferrer, ce chanteur vaguement décalé, inspiré par le Rythm'n Blues, et qui mérite de figurer aux côtés d'Antoine (pop-folk), Jacques Dutronc (pop rock), du moins dans leurs débuts, et donc dans cette rubrique...Sa biographie est disponible sur Wikipedia.





Nino Ferrer : Mao et Moa

Si je suis rapide et rusé
Quand je fais mes Mao croisés
Me disait un esquiMao
C'est grâce à la pensée de Mao
S'il est vrai que plaisir d'amour
Ne dure qu'un Maoment très court
Moa je dis qu'un bon Maoment
Vaut bien deux cornes d'éléphants

C'est Moa que j'suis pour Mao contre Liou Chao-Chi
J'ai mon bréviaire de Révolutionnaire
Dans tous les bouges Moa je bois des Quarts de rouge
Le quart de rouge c'est la boisson du garde rouge

Lorsque je dîne avec Thérèse
Je prends des œufs durs Maonaises
Thérèse prend un gelati Maotta
Le chat prend du Maou pour les chats
Le dimanche en Automaobile
On va visiter la Sicile
Ses plages et ses Maonuments
Quand on rentre on est bien content

C'est Moa que j'suis pour Mao contre Liou Chao-Chi
J'ai mon bréviaire de Révolutionnaire
Dans tous les bouges Moa je bois des Quarts de rouge
Le quart de rouge c'est la boisson du garde rouge

Si j'aime bien la marche à pied
C'est à cause de la société
Protectrice des Animao
Qui protège mon Chamao
Si la chromolithographie
Engendre la Maonotonie
La Maontagne ça a du bon
Et c'est normal car c'est Normaond
Monsieur Maorice a été maordu
Par un guitariste barbu
Monsieur Maorice est Maoribond
Gai gai dansons le rigodon
Si je suis rapide et rusé
Quand je fais mes Mao croisés...





dimanche 28 mai 2017

2002 World Sufi Music Festival (1) (repost)






J'avais rapporté cet enregistrement de mon séjour au Pakistan, en mars 2007; autant dire qu'il est probablement introuvable en France, alors, afin de faire découvrir et de partager ces musiques traditionnelles et dévotionnelles, je vais publier à nouveau la série de posts qui leur est consacré.


(Shuba Mudgal, India : "Main hosh mein hun to tera hun")





samedi 27 mai 2017

King Crimson : Extraits de l'album «Lizard»











Happy Family

Happy family, one hand clap, four went
by and none came back.
Brother Judas, ash and sack, swallowed
aphrodiciac
Rufus, Silas, Jonah too sang, "We'll blow
our own canoes,"
Poked a finger in the zoo, punctured
all the ballyhoo.

Whipped the world and beat the clock,
wound up with their share of stock.
Silver Rolls from golden rock,
shaken by a knock, knock, knock.
Happy family, wave that grin,
what goes round must surely spin;
Cheescake, mousetrap, Grip-Pipe-Thynne
cried out, "We're not Rin-Tin-Tin."

Uncle Rufus grew his nose,
threw away his cirkus clothes
Cousin Silas grew a beard,
drew another flask of weird
Nasty Jonah grew a wife,
Judas grew his pruning knife.
Happy family, one hand clap,
four went on but none came back.

Happy family, pale applause,
each to his revolving doors.
Silas searching, Rufus neat,
Jonah caustic, Jude so sweet.
Let their sergeant mirror spin
if we lose the barbers win;
Happy family, one hand clap,
four went on but none came back.





vendredi 26 mai 2017

Youn Sun Nah







Fille d’un père chef de chœur et d’une mère cantatrice, elle commence sa carrière musicale à l’âge de 23 ans avec le Korean Symphony Orchestra; elle participe ensuite à des comédies musicales coréennes, pour lesquelles elle est mainte fois récompensée.

Elle décide de partir à Paris en 1995 pour y étudier le jazz et la chanson française. Elle s’inscrit au CIM, alors seule école de jazz de la capitale, à l’Institut National de Musique de Beauvais et au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger. Son penchant naturel pour le jazz se révèle dès lors qu’elle commence à jouer dans les clubs parisiens en 1996-1997. Elle se fait rapidement remarquer par le contrebassiste Jacques Vidal qui l’invite sur son disque Ramblin’(1999). Elle reçoit de nombreux prix lors des concours de Jazz (La Défense, Saint Maur, Montmartre…), continue à sillonner les clubs et participe aussi à des festivals. Parallèlement elle se produit en Corée. Des opportunités qui lui font mener une double carrière, entre la France, sa terre d’adoption, et son pays natal.
(Suite sur Wikipedia)








mardi 23 mai 2017

Blistering barnacles : Mille sabords !






Le film "Le secret de la Licorne" venait de sortir sur les écrans et pour ceux qui l'ont vu, c'était certainement en version française. Qu'en est-il donc de la traduction anglaise des termes et noms si savoureux qui nous amusent tant dans les aventures de Tintin ?
Les quelques exemples qui vont suivre ont été initialement publiés sur ce blog le 14 novembre 2009.


Pour adapter en anglais les aventures de Tintin et Milou, il a fallu modifier certains noms, ainsi que certaines expressions intraduisibles. Ainsi, le professeur Tournesol est devenu le professeur Calculus, Dupont et Dupond sont rebaptisés Thomson & Thompson, Milou s'appelle tout naturellement Snowy, et "Mille sabords" s'est transformé en "Blistering barnacles"!

milou

thompson

Tournesol


Quant aux expressions diverses et colorées du capitaine Haddock, je vous laisse en sa compagnie pour les apprécier!

barnacles

mille sabords

tonnerre de tonnerre de brest

injures 02

injures 01

Photobucket


Et le célèbre "Je dirais même plus" des Dupontd? Réponse ci-dessous!


to be precise



lundi 22 mai 2017

David Linx et Diederick Wissels










From album «Bandarkâh» (1998)

Alto Sax – Fabrizio Cassol
Bass – Marc Bertaux
Drums – Tony Rabeson
Percussions – Mino Cinelu
Piano – Diederik Wissels
Vocals – David Linx






dimanche 21 mai 2017

Les "Jerks électroniques" de Pierre Henry et Michel Colombier







La Messe pour le temps présent est une suite de danses composée par Pierre Henry et Michel Colombier, sur commande de Maurice Béjart pour sa création chorégraphique du même nom, lors du festival d'Avignon de 1967.(voir la suite sur wikipedia)