vendredi 30 décembre 2016

Un Noël, des musiques





Cette petite anthologie de Chants de Noël a été publiée initialement il y a six ans exactement, et c'est avec plaisir que j'offre à tous l'occasion de découvrir à nouveau ces interprétations diverses, chaleureuses et colorées.





Anna Prucnal : Kamienna





Kamienna
Cracovie, 1990


Un morceau inédit : "Les Amants de la rue Kamienna", avec Anna Prucnal au chant et Michel Tardieu au piano. Enregistrée à Achères le 10 novembre 1990, cette séquence inclut la présentation du morceau, ainsi qu'un faux départ qui m'amuse encore beaucoup chaque fois que je le réécoute...



Kochankowie z ulicy Kamiennej


Oczy maja niebieskie i siwe,
dwuzlot wki w kieszeniach na kino,
zywia sie chlebem i piwem,
marzna im rece zima:

Kochankowie z ulicy Kamiennej
pierscionk w, kwiat w nie daja.
Kochankowie z ulicy Kamiennej
wcale Szekspira nie znaja.
Kochankowie z ulicy Kamiennej.

Wieczorami na schodach i w bramach,
dotykaja sie rece spierzchniete,
trwaja tak czasem az do rana,
kiecki sa stare i zmiete.

Kochankowie z ulicy Kamiennej
tramwajem jezdza w podr ze.
Kochankowie z ulicy Kamiennej
boja sie gliny i str za.
Kochankowie z ulicy Kamiennej.

Az dnia pewnego biora pochodnie,
w poch d ruszaja, brzydcy i glodni.
"Chcemy Romea - wrzeszcza dziewczyny - my na Kamienna juz nie wr cimy".
"My chcemy Julii - dra sie chlopaki -
dajcie nam Julie zbiry, lajdaki".
Ida i szumia, ida i krzycza,
amor szmaciany plynie ulica... ...

Potem zn w cicho, potem zn w ciemno,
potem wracaja zn w na Kamienna.






jeudi 29 décembre 2016

Lumières de Décembre (repost)




Il y a huit ans, des images du Cirque de Saint-Même (Savoie), sous la neige...

lumieres 01


lumieres 02


lumieres 03


lumieres 04


lumieres 05




Un hiver, des arbres


C'était le 29 décembre 2011...








Cliquer sur les images pour les lire en haute résolution.


mercredi 28 décembre 2016

Église St-Bruno




st bruno 01


Cette statue avec les bras écartés, les paumes tournées vers le ciel, représente Saint Bruno, fondateur de l'ordre des Chartreux. Elle se trouve au sommet de la façade de l'église St Bruno, à St Laurent du Pont (église néo-gothique du 11/12e siècle, reconstruite au 19e). Ce n'est d'ailleurs pas très loin du site où est construit le monastère de la Grande Chartreuse.

st bruno 02



mardi 27 décembre 2016

Les épines de l'hiver



C'était en décembre 2008. Cette année, en comparaison, c'est le printemps !


reve de glace 04

reve de glace 03

reve de glace 02

reve de glace 01


dimanche 25 décembre 2016

Grégorien en Chartreuse












Cliquer sur les images pour ouvrir le diaporama haute résolution








Noël 2016 : Suivre la Joie...
















samedi 24 décembre 2016

Sœur Marie Keyrouz et l'Ensemble de la Paix






Aller sur le site de Soeur Marie Keyrouz


Kathisme de l'office de la nativité









«Plus nous apprenons comment toucher la réalité de notre être par le beau et le sacré, plus nous offrons à notre humain, le privilège de vivre le spirituel infini qui nous habite et qui est à l'origine de toute chose.» (Sœur Marie Keyrouz)






vendredi 23 décembre 2016

Non affectés par les pensées éphémères







Un texte d'Annamalai Swami qui fut un disciple de Ramana Maharshi.


Question : Nous sommes habitués à faire des distinctions entre les choses. Vous dites : "Méditez que vous êtes le Soi". Si j'essaye de cultiver ce sentiment "Je suis le Soi", ce ne sera pas la chose réelle. Ce ne sera qu'une autre idée dans le mental. Est-ce que le fait de penser à cette idée peut réellement m'aider ?

Annamalai Swâmî : Quand je dis : "Méditez sur le Soi", je vous demande d'être le Soi, pas d'y penser. Soyez conscient de ce qui demeure quand les pensées s'arrêtent. Soyez conscient de la conscience qui est l'origine de toutes vos pensées. Soyez cette conscience. Sentez que c'est ce que vous êtes réellement. Si vous faites cela, vous méditez sur le Soi. Mais si vous ne pouvez pas vous stabiliser dans cette conscience parce que vos vâsanas sont trop fortes et trop actives, il est bénéfique de se cramponner à la pensée "Je suis le Soi ; je suis tout." Si vous méditez de cette façon, vous ne coopérez pas avec les vâsanas qui obstruent votre conscience du Soi. Si vous ne coopérez pas avec vos vâsanas, tôt ou tard elles sont obligées de vous quitter.

Si cette méthode ne vous attire pas, alors, observez simplement le mental avec pleine attention. Chaque fois que le mental erre, prenez-en conscience. Regardez comment les pensées se lient les unes aux autres et regardez comment ce fantôme appelé mental s'empare de toutes vos pensées et dit : "Ceci est ma pensée". Observez les habitudes du mental sans vous identifier à elles d'une quelconque façon. Si vous accordez à votre mental une attention pleine et détachée, vous commencerez à comprendre la futilité de toutes les activités mentales. Observez le mental errer çà et là, chercher des choses ou des idées futiles et inutiles qui en fin de compte ne feront que lui créer de la souffrance. Observer le mental nous donne une connaissance de ses procédés intérieurs. Cela nous incite à rester détaché de toutes nos pensées. Au bout du compte, si nous nous efforçons avec assez d'ardeur, cela nous donne la capacité de demeurer en tant que conscience, inaffectés par les pensées éphémères.
(Comme une montagne de camphre, Râmana Maharshi - Annamalai Swwâmî,
Enseignements sur la voie de la non-dualité, pp. 101-102.
)





Souris, c'est Noël !




Sorti d'archives improbables, deux couvertures d'époque, en version originale, sous-titrées "bêtes et méchantes"!

hara-kiri 02


hara-kiri 01



jeudi 22 décembre 2016

Carla Bley plays Christmas Carols







En cette période de fin d'année, le moment est bien choisi pour écouter ou réécouter quelques mélodies de circonstance; cette fois-ci, ce sont les arrangements de Carla Bley qui redonnent vie à ces airs bien connus dont certains ont à coup sûr bercé notre enfance. Voici donc une sélection de chants de Noël, interprétés par elle-même et ses musiciens, comme toujours impeccables:
Carla Bley - piano, arrangements, leader
Steve Swallow - bass
Tobias Weidinger - trumpet, Glockenspiel
Axel Schlosser - trumpet
Christine Chapman - french horn
Adrian Mears - trombone
Ed Partyka - bass trombone, tuba

Enregistrement en public, à Berlin, le 4 décembre 2008.