jeudi 31 juillet 2014

Vivre en Présence n°49 : Expérience directe









Extraits de la page Facebook «Vivre en Présence»





L'illumination est la destruction complète de toute forme de croyance en nos pensées : cela peut, si ça se produit d'un coup, revêtir une allure cataclysmique ! Certains appellent cela «sortir du rêve». Lorsque c'est plus progressif, comme dans la voie de l'adhyatma yoga proposée par SwamiPrajnanpad, où des croyances tombent petit à petit, les unes après les autres, il peut arriver qu'il n'en reste plus que deux : la croyance qu'il existe un état à atteindre qu'on appelle l'éveil, et l'ultime croyance, le «boss», la croyance racine, celle d'être un «moi-je», une entité séparée. En fait, ces deux-là n'en sont qu'une : il n'y a qu'un «moi-je» qui peut croire qu'il va s'éveiller.
Lorsque toutes ces croyances - y compris les deux dernières citées ci-dessus - sont tombées, un grand pas a été fait, mais c'est loin d'être terminé, tout un tas de mécanismes et d'automatismes sont encore susceptibles de se manifester; cependant, comme désormais il n'y a plus personne pour s'y identifier, il devient alors beaucoup plus facile de les voir, les accepter, et ils vont finir par tomber d'eux mêmes. Lorsqu'un travail poussé de purification de l'inconscient (par la technique du «lying», par exemple) a été fait au préalable, il est évident que si une illumination se produit, l'intégration en sera d'autant facilitée.








«Qui observe les pensées?»

Si vous répondez à la question, vous ne faites que rajouter une nouvelle pensée. Pour observer cette nouvelle pensée - la réponse à la question - il faut être placé à un «endroit» en dehors de la pensée.
Il n'y a donc pas de réponse, les pensées sont observées à partir de la Présence, ou Conscience, qui n'est pas une pensée. Vous me direz que ce que je viens d'écrire est encore une pensée; effectivement, car ce dont je parle ne peut être que vécu, ici et maintenant, instant après instant, mais pour exprimer cette expérience de l'observation des pensées, il me faut recourir à une pensée... Par contre, ce qui la caractérise, de manière indubitable, c'est le fait qu'il n'y a aucun jugement, aucun commentaire surajouté à la pensée observée. Elle apparait, passe, et se résorbe sans laisser de trace. La pensée ne «colle» pas et n'est pas prise pour un fait réel. C'est juste un petit nuage gris...






Être en Présence, c'est être en amont de toute pensée,
y compris de toute pensée au sujet de la Présence,
y compris de cette pensée.







mardi 29 juillet 2014

LM : Ce jour-né (Heureux les simples en esprit...)








Ce jour-né


Le voici blotti en ce regard
D'une tourterelle qui scrute le monde
Du haut d'un arbre

Le voici ramassé dans les contours
D'un dos qui a finit les foins
Et trouve un coin d'ombre où poser sa fatigue

Le voici qui s'avance dans toute sa gloire
Le jour né pauvre le jour né simple
Qui ne finit pas de commencer
Au cœur de ce qui vibre



Naissance du jour (Part I)




Naissance du jour (Part II)


Le voici penché sur cette note
Qui résonne en ce cœur appliqué
A l'écouter battre

Le voici rassemblé en ce point
Où le silence se fait voix
Pour l'entendre au moins une fois

Le voici donné en partage
Le jour né pauvre le jour né simple
Qui puise sa clarté en toute obscurité

Celle de la tourterelle seule sur son fil
Dont l'œil noir interroge la terre du mystère de l'autre
Avec la même légèreté qu'elle regarde le ciel

Celle du dos courbé du poids des choses
Qui accompagne chaque mouvement
Avec la tendre joie d'un enfant

La gloire du jour est ce qui nait
Quand tout se perd et se trouve
En un seul élan vivant


Le jour pauvre


Le jour pauvre a joué
Tourterelle envolée
Tout là-haut est allée
Simplement écouter


Le jour simple


Le jour simple a chanté
Une fatigue apaisée
A trouvé pauvreté
En son esprit secret

A l'ombre des grands blés
Un enfant qui riait
Aux yeux illuminés

De ces deux jours est né
Sur son cœur qui battait
Un oiseau s'est posé


Texte : LM - Piano : Chronophonix





lundi 28 juillet 2014

L'Humour du Prochain n°52 : Gergely BACSA






Extraits de la page Facebook «L'Humour du Prochain», qui, comme son nom l'indique, est consacrée au partage d'humour sous toutes ses formes et déclinaisons.



















jeudi 24 juillet 2014

Vivre en Présence n°48 : Les pensées...








Extraits de la page Facebook «Vivre en Présence»






«La pensée que les pensées doivent disparaître, est une pensée qui elle aussi est destinée à disparaître.»

Les pensées disparaissent spontanément quoi qu'on fasse ! C'est simplement qu'elles réapparaissent tout aussi vite, donnant l'impression d'un flux ininterrompu. Essayez de maintenir une seule pensée en continu, un peu comme garder les yeux grands ouverts sans un seul clignement de paupière... vous n'y arriverez pas, pas plus que d'essayer de ne pas penser.
C'est l'attachement de la conscience aux pensées qui nous coupe de la conscience libre : en quelque sorte, la conscience prend la forme de la pensée qu'elle est en train de penser, mais ce fait n'étant pas vu, la pensée en cours devient une réalité pendant le temps qu'elle dure, jusqu'à la pensée suivante qui va prendre sa place. Et cette réalité mentale prend le pouvoir sur tout notre organisme, puisqu'elle est capable d'engendrer des émotions et même des actions, et tout ça en mode «pilotage automatique» !
Il n'y a pas de réponse intellectuelle au «qui suis-je», la réponse est dans le vécu immédiat, direct, non intellectuel. Je respire l'odeur d'une fleur sans penser - c'est accessible à chacun, pas vrai ? -, à cet instant précis, qui suis-je? Si je suis à 100% dans le vécu direct, cette question ne se posera jamais, car JE SUIS la réponse. Intuition pure, sans mots, sans pensées...






Être en Présence, c'est être en amont de toute pensée,
y compris de toute pensée au sujet de la Présence,
y compris de cette pensée.








lundi 21 juillet 2014

L'Humour du Prochain n°51 : Des Dieux et des blagues...







Extraits de la page Facebook «L'Humour du Prochain», qui, comme son nom l'indique, est consacrée au partage d'humour sous toutes ses formes et déclinaisons.
















samedi 19 juillet 2014

vendredi 18 juillet 2014

«Un seul regard suffit pour entrer en Amour»






nuages 00



nuages 02



nuages 01



nuages 03

(Article publié initialement en juillet 2008)


jeudi 17 juillet 2014

Vivre en Présence n°47 : l'en-Vie








Extraits de la page Facebook «Vivre en Présence»





(Voix : Lise, Piano : Michel)






«Être en Présence, c'est être en intimité avec soi-même et le partager ensemble, c'est savoir se relier dans l'instant avec ce qui nous habite en profondeur, c'est savoir écouter à partir de cette même profondeur, c'est être là, tranquille, disponible, attentif, vulnérable.
Vivre en Présence, c'est actualiser tout cela, ici et maintenant, instant après instant.»








mercredi 16 juillet 2014

mardi 15 juillet 2014

Tony Parsons : Il n'y a personne...








Personne n'a posté cette vidéo sur ce blog, et bien entendu, il n'y a personne pour la regarder...







lundi 14 juillet 2014

L'Humour du Prochain n°50 : Pawel Kuczinsky







Extraits de la page Facebook «L'Humour du Prochain», qui, comme son nom l'indique, est consacrée au partage d'humour sous toutes ses formes et déclinaisons.