dimanche 30 août 2015

Darras & Desumeur : Lucy dans un ciel de diamants






Le titre "Les diamants de Lucy" est un hommage musical et poétique rendu aux Beatles, dont le morceau "Lucy in the sky with diamonds" fait l'objet d'une interprétation en français par ces deux musiciens : ce sont les deux extraits publiés ci-dessous.



Photobucket


Photobucket
(Paroles et musiques, 1978)


mercredi 26 août 2015

Des Vieilleries (mais des Perles) : Antoine







Sur son premier album, sorti en 1966, Antoine, outre les fantaisistes élucubrations, nous offrait quelques chansons vraiment sympathiques, dans l'esprit du "folk song" américain, avec des paroles que l'on peut qualifier d'engagées pour l'époque. C'est le seul disque que j'ai écouté, car bien vite, notre chanteur chevelu rejoindra la grande masse de la variété française, et sa musique ne m'a dès lors plus beaucoup concerné. En tout cas, voici une sélection de chansons que je réécoute toujours avec plaisir.








lundi 24 août 2015

Tomahawk





"Mine de rien, cela fait déjà 6 ans que Mike Patton (Fantomas, Peeping Tom, ex-Faith No More, ex-Mr Bungle) et Duane Denison (U.S.S.A, ex-Jesus Lizard) ont accouché du premier album de Tomahawk et le groupe avait été laissé quelque peu à l’abandon peu de temps après la sortie du second album « Mit Gas » en 2003. John Stanier (Battles, ex-Helmet) épaule toujours Patton et Denison à la batterie mais le bassiste Kevin Rutmanis a quitté le navire entre temps, le groupe devenant donc un trio. Si les 2 premiers albums dévoilaient, aux côtés de Faith No More, la facette la plus accessible de ce dingue de Mike Patton, ce « Anonymous » risque d’en dérouter plus d’un. En effet ce troisième album de Tomahawk, nous emmène dans un univers beaucoup plus abstrait et ambiant au sein d’une musique répétitive faisant plonger l’auditeur dans une sorte de transe. Et pour cause, cet album a pour concept de s’inspirer des toutes premières compositions américaines, autrement dit de la musique crée par les indiens. Toutes ces traces musicales ne sont évidemment pas créditées, d’où le titre de l’album. Tomahawk se plonge donc dans la musique de la fin du 18ème et du début du 19ème siècle et métisse ces thèmes traditionnels avec des sons modernes, le tout de façon très subtile. Un album aussi étrange qu’intéressant par sa démarche et qui comme d’habitude fascinera les inconditionnels de Mike Patton et s’attirera les foudres de ses détracteurs." (source)






dimanche 23 août 2015

Une seule chose compte...






Augustin Guillerand (1877 - 1945)

Né en 1877 dans le Nivernais, Augustin Guillerand devint prêtre en 1900. Il était curé dans une petite paroisse de campagne lorsque, en 1916, son attrait pour la solitude et la prière le conduisit à la chartreuse de la Valsainte. En 1935, il est choisi comme prieur de Vedana, en Italie. Au début de la deuxième guerre mondiale, il fait partie du petit groupe de chartreux français qui, ne pouvant demeurer en Italie, trouve refuge à la Grande Chartreuse dont les bâtiments étaient à l’abandon. C’est là qu’il écrivit, pour soutenir sa méditation, des notes qui furent éditées après sa mort survenue en 1945.





Le monastère de la Grande Chartreuse, vu du sommet du «Grand Som» (2026m)



samedi 22 août 2015

Musique Byzantine de l'Église orthodoxe grecque







Par le terme de musique byzantine, on entend communément la musique de l’Église Grecque Orthodoxe. Son histoire couvre toute la période de Byzance mais aussi la période post-byzantine et sa longue tradition séculaire, toujours vivante aujourd’hui. Ses origines remontent aux premiers siècles chrétiens. Diverses traditions locales où cette musique a puisé des éléments de son développement s’y sont assimilés d’une manière créative. Musique originale, elle s’est très vite imposée dans l’Église Orthodoxe mais aussi comme musique savante du vaste Empire Byzantin.







vendredi 21 août 2015

La pluie, c'est la vie (2)




pluie 0


La pluie


pluie 1


C'est de l'eau


pluie 2


L'eau


pluie 3


C'est la vie


pluie8


Donc la pluie


pluie7


C'est la vie.


pluie 6



La pluie, c'est la vie






L'eau c'est la vie
La pluie c'est de l'eau
Donc la pluie c'est la vie

La prochaine fois qu'il pleut et que la pensée "Ah, quel sale temps!" vous monte à la tête, vite, vite, vite, remplacez là par l'idée "La pluie c'est la vie" et vous verrez l'univers vous sourire à nouveau.
Cette belle formule mérite bien un petit poème, écrit par Lise pour célébrer la pluie...

Mais que dit donc la pluie
lorsque nous la regardons avec l'idée
que le soleil devrait la remplacer ?

Ne murmure-t-elle pas
que nous sommes bien fous ici-bas
pour vouloir décider
de qui doit rire et chanter ?

Alors, amusée, elle fait semblant
de se cacher
pour revenir d'un pas décidé
à l'instant même où nous avons cessé de nous abriter.


Et pour terminer, une "petite musique de pluie".




jeudi 20 août 2015

«An Apology», par Andrew Cohen






En 2013, Andrew Cohen publia ce texte sur son blog pour informer ses disciples qu'il cessait toute activité de transmission pour un temps indéterminé, et il s'en explique avec une honnêteté rare chez les instructeurs spirituels qui ont «pignon sur le soi»...(expression empruntée à Yvan Amar)


« I’m fifty-seven years old and currently find myself facing the biggest challenge of my life. I’ve been a teacher of spiritual enlightenment for twenty-seven years. Enlightenment has always been and always will be about transcending the ego. Over the last several years, some of my closest students have tried to make it apparent to me that in spite of the depth of my awakening, my ego is still alive and well.

I’ve understood this simple truth—that we all have egos no matter how enlightened we may be—and even taught it to thousands of people all over the world throughout my career. But when I was being asked to face my own ego by those who were nearest and dearest to me, I resisted. And I often made their lives difficult as a result.

I’m aware that many of my students over the years have also been affected by my lack of awareness of this part of myself. And for those of you who are reading this, I apologize. As time passes I intend to reach out and engage in a process of dialogue with those of you who would like to.

In light of all this, for the sake of my own integrity as a spiritual teacher and as a human being, I’ve decided that I need to take some time off so I can make the effort to develop in many of the ways that I’ve asked other people to. Starting this fall, once I’ve fulfilled some prior commitments, I’m going to embark upon a sabbatical for an extended period of time. During this hiatus, I will be stepping down from the leadership of my organization, I won’t be publishing anything here on my blog, and will not be doing any public teaching. My intention is to become a better teacher, and more importantly, a better man.

One of the most beautiful fruits of my work over the years has been the international network of people who have studied, collaborated, and trained with me for so long. They are all examples of Evolutionary Enlightenment in their own right, and I couldn’t imagine a greater community of people to carry forward this movement. I’m looking forward to working with them in a very different way in the future.»





J'ai cinquante-sept ans et je me retrouve moi-même actuellement face au plus grand défi de ma vie. J'ai été un enseignant de l'illumination spirituelle pendant vingt-sept ans. L'illumination a toujours été et sera toujours en rapport avec le fait de transcender l'ego. Au cours des dernières années, certains de mes élèves les plus proches ont essayé de rendre évident pour moi le fait que, malgré la profondeur de mon éveil, mon ego est toujours bien vivant.

J'ai compris cette simple vérité que nous avons tous un ego, peu importe la façon dont nous pouvons être illuminés, et je l'ai même enseigné à des milliers de personnes partout dans le monde tout au long de ma carrière. Mais quand il m'était demandé de faire face à mon propre ego par ceux qui m'étaient les plus proches et les plus chers, je résistais. Et le résultat est que j'ai souvent rendu leur vie difficile.

Je suis conscient que beaucoup de mes élèves au fil des ans ont également été affectés par mon manque d'attention à de cette partie de moi-même. Et pour ceux d'entre vous qui lisez ceci, je m'en excuse. Comme le temps passe, j'ai l'intention de vous tendre la main et de m'engager dans un processus de dialogue avec ceux qui le souhaiteraient.

À la lumière de tout cela, pour préserver ma propre intégrité en tant que maître spirituel et en tant qu'être humain, j'ai décidé que j'avais besoin de prendre un congé afin de pouvoir faire l'effort de me développer dans un certain nombre des directions que j'ai demandé à d'autres personnes de suivre. Dès cet automne, une fois que j'aurai rempli mes engagements antérieurs, je vais prendre un congé sabbatique pour une période de temps prolongée. Pendant cette pause, je quitterai la direction de mon organisation, je ne publierai rien d'autre ici sur mon blog, et ne ferai aucun enseignement public. Mon intention est de devenir un meilleur enseignant, et plus important encore, un homme meilleur.

Un des plus beaux fruits de mon travail au cours des années a été le réseau international de personnes qui ont étudié, collaboré, et pratiqué avec moi depuis si longtemps. Ils sont tous des exemples d'Éveil Évolutif de leur propre autorité, et je ne pouvais imaginer une plus grande communauté de personnes pour faire avancer ce mouvement. Je suis impatient de travailler avec eux d'une manière très différente à l'avenir.

Andrew Cohen





Le post original a été supprimé sur son blog, mais un article récent l'a remplacé : An open letter to all my former students upon return from my sabbatical.

En voici un petit extrait :

«Over these 2 years I have struggled to awaken to my Shadow, to those unconscious forces and drives within us that will, as long as they remain hidden, continue to wreak havoc with our lives. This will remain the case even if in many other ways we are unusually conscious and aware, and as hard to believe as it may be, even if we may be lucky enough to have access to Enlightened awareness. I know this is hard to fathom, but it certainly has been true in my case, and has been true in many other cases where powerfully awakened Teachers have acted out in either destructive or self-destructive ways…or both. It’s been a significant part of the rocky legacy of eastern Enlightenment coming to the psychologically informed west. Ironically, I spent much of my early career speaking and writing about this very issue.»

Au cours de ces 2 années, je me suis efforcé de m'éveiller à mon ombre, à ces forces et pulsions inconscientes qui, tant qu'elles restent cachées, continuent de faire des ravages dans nos vies. Cela restera le cas, même si à de nombreux autres égards nous sommes particulièrement conscient et attentifs, et aussi difficile à croire que cela puisse être, même si nous pouvons être assez chanceux pour avoir accès à la conscience illuminée. Je sais que cela est difficile à comprendre, mais cela a certainement été vrai dans mon cas, ainsi que dans de nombreux autres cas où des enseignants puissamment éveillés ont agi aussi bien de façon destructrice qu'autodestructrice... ou les deux. Ça a été une partie importante de l'héritage difficile de l'illumination orientale à l'occident pourtant psychologiquement bien informé. Ironiquement, j'ai passé la plus grande partie du début de ma carrière à parler et écrire sur cette question.

Andrew Cohen, 12 mai 2015





mercredi 19 août 2015

Andrew Cohen : A tribute to Ramana Maharshi








«D'innombrables individus, dont je fais partie, s'émerveillent de l'emblème incomparable de parfaite pureté, d'amour et de désintéressement absolu que continue de représenter à nos yeux le grand Ramana Maharshi. Il est devenu un symbole de pureté, une preuve de ce qui nous est possible à tous - et j'ai souvent pensé que c'était cela, plus que son enseignement de l'investigation de soi (une quête passionnée de la réponse à la question «Qui suis-je?)», qui expliquait que sa renommée se soit tant étendue ces vingt dernières années. En vérité, dans un monde devenu si profondément cynique et misérable, un être tel que lui se détache comme l'étoile polaire dans un pur ciel nocturne. Tel un flambeau d'espoir, sa présence sur terre, encore si récemment, représente, pour tous ceux dont les cœurs sont las, une preuve vivante et indéniable de l'existence de la perfection. L'exemple de sa vie, parfaite expression d'une simplicité absolue, sans ambivalence, et d'une pure motivation dénuée du moindre vestige d'égoïsme, invite l'individu, fut-il le plus blasé, à tourner son regard vers son propre cœur. Il est important, à mon sens, de reconnaître que c'est son authenticité absolue en tant qu'être humain qui lui a permis de proférer les paroles les plus fantastiquement absolues sur la vie et la mort, l'amour et la vérité, sans qu'on soit tenté le moins du monde de mettre en doute leur légitimité.»
(Andrew Cohen, «Pour une relation parfaite avec la vie», Éditions A.L.T.E.S.S.,1995).



mardi 18 août 2015

jeudi 13 août 2015

Reiser : Les joies de la récup'...




Il faut profiter des vacances pour faire du ménage...



Cliquer sur les images pour les lire en mode plein écran.


mardi 11 août 2015

A propos d'E.J.Gold






Assez difficile de trouver des avis concernant E.J.Gold; bien sur, celui de Lee Lozowick pourrait nous suffire, mais tout de même, voici deux liens vers d'autres commentaires: Ici (en anglais) et et là (en français).





samedi 8 août 2015

Fat Freddy's cat




Même ceux qui ne connaissent pas l'anglais peuvent s'amuser avec le chat du Gros Freddy!


fat freddy's cat 02

fat freddy's cat 03

fat freddy's cat 01

fat freddy's cat 04 a

fat freddy's cat 04 b

fat freddy's cat 05


lundi 3 août 2015

Pause estivale






Petite pause estivale : profitez-en pour consulter les archives du blog, il y a de quoi faire ! Et si ce n'est déjà fait, visitez donc la page Musiques, ainsi que la page Hugosymphonie qui recèlent des trésors insoupçonnés ! A bientôt...





samedi 1 août 2015

Mister Lee : Stay in love








Stay in love, par Lee Lozowick.

It's so easy to quite a job, easy to react in anger

It's so easy to blame someone else
To believe you're in danger

But it's hard, so hard, to stay in love


It's so easy to rant about

What's wrong with the world

It's so easy to lust after
Every pretty boy or pretty girl

But it's hard, so hard, to stay in love


It's so easy to fantasize, to lie and to pretend

It's so easy to jump on the latest fashion trend
But it's hard, so hard, to stay in love

It's so easy to fall in love with one of your own kind

But even when the heart is pure
The mind is still the mind

That's why it's so hard to stay in love

    



C'est si facile de quitter un boulot, facile de se mettre en colère
C'est si facile de blâmer quelqu'un d'autre
De croire que l'on est en danger
Mais c'est difficile, si difficile, de rester en amour

C'est si facile de pester à propos
De ce qui ne va pas dans le monde
C'est si facile d'éprouver du désir
Pour chaque joli garçon ou chaque jolie fille
Mais c'est
difficile, si difficile, de rester en amour

C'est si facile de fantasmer, mentir et faire semblant
C'est si facile de bondir sur la dernière tendance à la mode
Mais c'est
difficile, si difficile de rester en amour

C'est si facile de tomber amoureux d'une personne qui vous ressemble
Mais même quand le cœur est pur
Le mental est toujours le mental
C'est pourquoi il est si
difficile de rester en amour