mardi 12 janvier 2016

Passe-temps






Voici un texte initialement publié en Août 2008 intitulé «Passe-Temps»; comme ce titre l'indique, le lire ou le relire vous procurera une manière vraiment agréable de passer le temps...

Déjà avant ma trentième année, je passais mon temps à écrire des inepties sur le temps qui passe. En voici un délicieux échantillon...à ne lire que si vous ne craignez pas de perdre votre temps!

On passe le temps à inventer des passe-temps ; un passe-temps est destiné à permettre au temps de mieux passer, mais permet aussi de mieux passer le temps.
Lorsque l’on est absorbé dans un passe-temps, le temps passe, et une fois qu’il est passé, on se demande par où il a bien pu passer, et le temps de se le demander, il passe un peu plus, ce qui fait que l’on est toujours en retard, et que le temps que l’on passe à combler ce retard est un agréable passe-temps.
Le temps n’arrête pas de passer, on finit par ne plus pouvoir s’en passer, mais si l’on sait s’y prendre à temps, tout se passe bien.
Le temps prend son temps pour passer, il ne va ni plus vite, ni moins vite que le temps qu’il lui faut pour bien passer, ni trop, ni pas assez.
Il faut savoir prendre le temps de voir passer le temps, sinon, il ne se passe rien, et l’on prétend ensuite que l’on n’a pas eu assez de temps pour que quelque chose se passe à temps.




Car avant que le temps ne passe, c’est trop tôt.
Après qu’il est passé, c’est trop tard.
Quand le temps passe, il n’est jamais ni trop tôt, ni trop tard, à condition de passer suffisamment de temps pour apprécier le moment exact où il passe ; faute de quoi, on perd son temps !
Encore qu’il vaut mieux arriver trop tôt que trop tard, car le temps gagné peut se reperdre facilement, alors que le temps perdu ne se regagne qu’au prix d’une perte de temps encore plus importante.
Passer son temps à rattraper le temps qu’on perd est un moyen très efficace d’en perdre encore plus, mais c’est aussi un passe-temps très absorbant puisque plus le temps passe, plus il faut passer du temps pour récupérer le temps que l’on est en train de perdre de plus en plus.
C’est un procédé extrêmement raffiné pour passer le temps.




Essayer de gagner du temps en est un autre.
Il s’agit évidemment d’y passer moins de temps que ce que l’on espère gagner, et surtout de ne pas en perdre.
Celui qui perd son temps en voulant en gagner peut très bien passer le temps en s’arrangeant pour perdre exactement le temps qu’il passe à regagner celui qu’il vient de perdre.
On peut gagner du temps dans la mesure où l’on perd moins de temps à essayer d’en gagner que ce qu’on gagnerait à essayer de ne pas en perdre.
Le temps qu’on passe à essayer de ne pas en perdre est perdu, à moins qu’il ne permette de gagner du temps sur le temps passé à essayer de gagner du temps.
Pour économiser du temps, il faut passer moins de temps à essayer de ne pas en perdre que ce qu’on perdrait à essayer d’en gagner...
(M. Tardieu, 1978)




Si tout ce qui précède n’a pas été un agréable passe-temps, alors, vous avez perdu votre temps ! La seule solution pour le rattraper est de tout relire une deuxième fois, en courant le risque d’en perdre encore plus...ce qui n’est pas grave puisque vous étiez prévenu !



7 commentaires :

Lilou a dit…

Quel régal!
et dire que nous courons si souvent pour attraper ce qui passe dans l'espoir de le vivre ..alors que ce qui vit ne s'attrappe pas .

Madeleine a dit…

Eh oui, parler du temps, l'acte philosophique par excellence, sa fugacité et son irréversibilité, l'insaisissable à son comble ..
La seule chose que nous pouvons faire, c'est le vivre et le revivre inépuisablement, désespérément ..
Le temps est consubstanciel à notre pensée, à nos actes, il est l'essence invisible de notre être.
Merci pour ce riche "temps perdu".

Anonyme a dit…

Génial!!! et les photos, sublimes... tu peux continuer à perdre ton temps en écrivant de tels textes car pour nous, ce n'est pas du temps perdu que de les lire...Pascale

Ariaga a dit…

Cela a été bien plus qu'un agréable passe temps. Je mes suis régalée et j'ai pris le temps, j'ai lu deux fois! amitiés.

MUTTI a dit…

27 Janvier 2008 ! ... Hihihi ! Il m'a fallu du temps mais je viens de passer du temps à prendre du bon temps en remontant le temps...

Texte génial et photos sublimes... le net devient sans conteste le gardien du temps...
Chaleureusement

Gontran a dit…

Des passants égarés par foi, dépassent en passant leurs passés dépassé parfois...

Bons jours Michel !

A bien tout..!

wall°ich

Anonyme a dit…

......!!! de la dentelle...:-) tres juste. Merci