dimanche 20 mars 2016

Jean Guidoni : Rose




rose 01






Rose (Texte: Pierre Philippe / Musique: Yani Spanos / Interprété par Jean Guidoni)

J'aime bien la couleur rose
C'est une couleur si triste
C'est la moindre des choses
Quand on a l'âme artiste


rose 02

De quoi donc se compose
Ce ton intéressant ?
De deux doigts de lactose
Et de trois doigts de sang
La nuance juxtapose
La grâce du flamant
Et la grasse ankylose
Du cochon infâmant
Elle est dans tant de choses
Dans le bonbon fondant
Bébé de cellulose
Et pâte pour les dents
Elle est couleur d'hypnose
Quand elle va triomphant
Et qu'elle métamorphose
Le gris des éléphants


rose 03

J'aime bien la couleur rose
C'est une couleur si triste
C'est la moindre des choses
Quand on a l'âme artiste


rose 04

C'est la teinte qui s'impose
Pour l'enfant dans son nid
Et celle qui dispose
A de menues manies
La veine qui arrose
Notre érotomanie
Bibliothèque rose
De Sophie Fichini
Ballets et chaussons roses
Divin Tchaïkovski
Baisers en overdose
Sur d'imberbes kikis
Ou gamme de névroses
Les plaies d'un rose exquis
Beaux bouquets d'ecchymoses
Sous le fouet du marquis

La meilleure des choses
Ou la pire il paraît
Exquise ou pas grand'chose
La langue est rose exprès
Pour l'ordure qu'elle propose
Bien loin des roseraies
Rose bouche qui cause
Muqueuse de goret
Et je sais des osmoses
Des images qu'effraient
Les prudes qui opposent
Le bon groin à l'ivraie
La rosette si rose
Soumise au dur foret
De la langue qui ose
La violer en secret


rose 05

J'aime bien la couleur rose
C'est une couleur si triste
C'est la moindre des choses
Quand on a l'âme artiste


rose 06

Il y a rose grandiose
Il y a rose gnan-gnan
Quelques apothéoses
Et des inconvénients
Fleurs de pomme qui explosent
Aux joues des communiants
Et masques de cyrrhose
Des vieillards répugnants
Et puis période rose
Pour Picasso peignant
Quand les paumés exposent
Leur triste coeur saignant
Arlequin-la-chlorose
Et Pierrot-le-poignant
La misère prend la pose
Dans la rue Ravignan


rose 07

Couteau tuberculose
La rose immaculée
Rue Saint-Vincent éclose
A Montmartre immolée
Vaut la plus noble cause
Et de Malherbe les
Fleurs de métempsicose
Au pied d'un mausolée
Mais s'il faut qu'on arrose
De l'amour désolé
La fleur la plus morose
La rose inconsolée
Qu'on pense à la nécrose
Des deux corps enlacés
De deux triangles roses
Pendus aux barbelés


rose 08

J'aime bien la couleur rose
C'est une couleur si triste
C'est la moindre des choses
Quand on a l'âme artiste