mercredi 8 juin 2016

After-Chèvre



Avertissement : les images n'ont rien à voir avec les textes, ce qui explique le titre générique de l'article.




1
Tiens voilà le Bon Dieu qui rapplique à la hâte
Délicieux compagnon ami de longue date
Il vient pour nous offrir l’habile sérénade
Des angélus moqueurs aux carillons agiles
Et nous souffler son verbe conjugaison subtile
Voix du ciel qui résonne et ordonne adéquate
D’illuminer nos coeurs et ouvrir délicate
La danse de nos amours à jamais immédiate
(1994)




2
─ Grand-Père, c’est quoi, tous ces mots ?
─ Quels mots ?
─ Ces mots de bonheur, d’espoir, d’envie, de compassion, de passion dépassant la passivité du passant pour accéder enfin à l’attention du patient...
─ Halte, misérable, ces mots ne font que bavarder entre eux ; où se cache donc le sens, où se cache-t-il, en admettant qu’il y en ait un, ou plusieurs ? Car pas du tout ne conviendrait guère à ce jeu de l’Où...
─ Du sens des mots proviennent tous les maux !
─ Ce n’est guère motivant
─ Le motif n’est pas à propos
─ Ni la démo de ces mots-là
─ Autorisés ?
─ Motorisés !
(1994)