lundi 15 août 2016

Des yeux réels...






Trouvé dans «Introduction à la sémantique générale», de H. Bulla de Villaret.
Cette citation provient de l'ouvrage «Gestalttherapy», de Frederick Perls, Ralf F. Hefferline et Paul Goodman.

« Dans la mesure où votre capacité de sentir ce qui est actuel a été coupée de votre personnalité de tous les jours, l'effort consenti pour expérimenter l'actualité suscitera de l'anxiété (masquée, peut-être, sous les apparences de la fatigue, de l'en­nui, de l'impatience, de l'agacement), et ce qui suscite spécifiquement votre anxiété sera la résistance particulière qui, chez vous, restreint ou prévient une expérience complète... En général, vous ne remarquerez pas la transition opérée entre le contact avec ce qui vous entoure et le vagabondage dans des pensées concernant ce qui est passé ou ce qui viendra. 
Vous vous surprendrez sim­plement, tout à coup, en train de rêvasser, ou bien vous réaliserez que vous êtes perdu dans des pensées éloignées de votre point de départ. 
Une conséquence accessoire de l'expérience qui tend à sen­tir l'actualité — l'usage et la signification des mots « ici et main­tenant » — sera d'intensifier en vous le sens du concret de l'ex­périence vécue et d'accentuer la différence entre les données concrètes et les données abstraites (généralisées). L'expérience concrète immédiate et les généralisations, classifications, etc., abstraites sont l'une et les autres des fonctions saines de la per­sonnalité, mais ce sont des modes différents de comportement. Les confondre revient à regarder des choses ou des personnes qui sont bien présentes comme des stéréotypes, des objets vagues et sans importance, des fantoches qui n'existent pas réellement. Le sentiment de l'actualité dissipe ce vague... Donner trop d'impor­tance à l'abstrait est caractéristique des « intellectuels ». Certains donnent l'impression que ce qu'ils disent provient uniquement d'autres mots — les livres qu'ils ont lus, les conférences qu'ils ont entendues, les discussions auxquelles ils ont pris part — sans grand contact vivant avec la réalité. »
« Retrouver le sentiment complet de l'actualité est une expé­rience bouleversante. Des patients se sont écriés : « Je marche, je marche réellement ! » — « Je me sens tout drôle : le monde est là, vraiment là ! Et j'ai des yeux, des yeux réels ! » Mais il y a un long chemin à suivre entre nos premiers essais et une telle expérience complète. »





3 commentaires :

Anonyme a dit…

Oui.....Mais ab-strait ( le dis-trait) et l'intellect, ce n'est pas l'Ouvert tout inclusif. Etre LA,concretement Present ET ouvert

.....<3

Lise a dit…

"Une telle expérience.."
C'est comme si posé au creux de la fleur on s'ouvrait avec elle dans cet élan qui ne "sait pas" mais "sent".

Marie Surya a dit…

Merci à toi .
Merci à Lise aussi !