mercredi 20 décembre 2017

Zen : Ni chaud, ni froid














1 commentaires :

Oliver a dit…

Oui, j'aime bien parler d'adaptation, car pour l'homme du Tao, il convient de suivre les fluctuations énergétiques, le chaud et le froid en font partie.

Namaste, Oliver