dimanche 13 mai 2018

Juste...







Juste...
Juste une note, tout simplement
qui virevolte au gré du vent
rien qu'une note qui en passant
s'est arrêtée sous le soleil couchant .

Elle est entrée tout doucement
sur la pointe des pieds
s'est installée délicatement
pour ne pas déranger .

Elle s'est posée toute en beauté
prés du silence intrigué
et l'a bercé comme les blés
qui dansent au vent d'été .

S'en est allée comme une fée
dans la nuit étoilée
il m'est resté cet air léger
qui chante avec les blés .

Juste un petit air
qui chante pour l'univers
et qui sans avoir l'air
me comble de sa lumière.

Juste une petite croche
venue de loin s'approche
en mon âme s'accroche
du fond de moi si proche.

Juste de petits mots
si habiles et si chauds
te parlent de là-haut
et inspirent ton piano.

Juste de petites phrases
qui te portent et t'embrasent
comme un morceau de jazz
te murmurant : ça gaze ?

Juste un petit poème
en verbe ou en musique
pour vous, amis bloggeurs
Juste pour dire que l'on sème
dans ce jardin unique
les graines du bonheur

LM



3 commentaires :

Lilou a dit…

"Juste pour dire que l'on sème
dans ce jardin unique
les graines du bonheur"

Et la main du semeur
vois tu sa main?
Elle est toujours unique
mais le geste est le même.
Il suppose l'ampleur
la finesse et la lenteur
de celui qui n'a plus peur
et fait vibrer son heure
accordant son pas à la vie
dans un seul élan qui dit
Merci .

yannick a dit…

Bravo les poêtes.

Anonyme a dit…

touchée...
Pascale