vendredi 26 mai 2017

Youn Sun Nah







Fille d’un père chef de chœur et d’une mère cantatrice, elle commence sa carrière musicale à l’âge de 23 ans avec le Korean Symphony Orchestra; elle participe ensuite à des comédies musicales coréennes, pour lesquelles elle est mainte fois récompensée.

Elle décide de partir à Paris en 1995 pour y étudier le jazz et la chanson française. Elle s’inscrit au CIM, alors seule école de jazz de la capitale, à l’Institut National de Musique de Beauvais et au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger. Son penchant naturel pour le jazz se révèle dès lors qu’elle commence à jouer dans les clubs parisiens en 1996-1997. Elle se fait rapidement remarquer par le contrebassiste Jacques Vidal qui l’invite sur son disque Ramblin’(1999). Elle reçoit de nombreux prix lors des concours de Jazz (La Défense, Saint Maur, Montmartre…), continue à sillonner les clubs et participe aussi à des festivals. Parallèlement elle se produit en Corée. Des opportunités qui lui font mener une double carrière, entre la France, sa terre d’adoption, et son pays natal.
(Suite sur Wikipedia)