lundi 16 mars 2015

In memoriam Daevid Allen : Magick Brother







«Chanteur, guitariste, graphiste, auteur-compositeur et âme du groupe Gong qu’il avait fondé en 1970, Daevid Allen avait annoncé, début février, qu’il ne souhaitait plus « subir d’interminables interventions », qui ne pourraient de toute manière pas enrayer le cancer qui avait envahi son corps. Parti un peu plus tôt qu’il ne l’avait souhaité – « je devrais mourir dans ma quatre-vingt-quatrième année, comme je l’ai choisi selon l’enseignement de la Tibetan Mystery School… mais cela ne fonctionne pas toujours », nous confiait-il souriant, le regard pétillant, lors d’une rencontre en novembre 2009 –, Daevid Allen est mort vendredi 13 mars, à son domicile de Byron Bay, en Australie, l’âge de 77 ans. L’annonce, au nom de sa famille, a été faite par l’un de ses enfants, Orlando Monday.»
En savoir plus : Le Gong a sonné pour Daevid Allen (Le Monde, 13/03/2015)



Je vous propose d'écouter trois morceaux du tout premier album de Gong, publié en 1969 par ByG Records dans la collection Actuel(à l'époque, consacrée essentiellement au free-jazz) qui fut pour moi une grande découverte : la musique dénommée rock progressif, habituellement «sérieuse», pouvait aussi se mettre à divaguer et faire preuve d'un humour joyeux...




En bonus, ce vidéoclip de la chanson « How To Stay », conçu à partir de dessins de Daevid Allen. Extrait de l’album « 2032 » de Gong.