jeudi 19 novembre 2015

La Valse Hésitation




La valse hésitation

René Magritte : "La Valse Hésitation"


Il suffit que l'on applique à une pomme, posée sur une table, un masque ou plutôt un loup, pour qu'elle regarde. Masquée, rien ne l'empêche plus d'être une personne dans cette pièce tranquille, où on ne va pas la déranger. La voilà aussitôt prête, inquiète, ou décidée.
Et si elles sont deux ? Mas­quées toutes deux ? Eh bien, ménage, c'est-à-dire précisément personnes mas­quées, l'air d'avoir à vivre ensemble, de feindre de s'entendre, de tenter de se défendre, l'air critique, l'air du couple, l'air du duo, l'air qu'on a lorsqu'on est pris par des sentiments familiaux, bourgeois, lesquels ne de­mandent décidément qu'à revenir, fût- ce dans une pomme ; masque prêt à tout.
...Masque: tout ce qui reste du culte du bandit.

Henri Michaux, extrait de "En rêvant à partir de peintures énigmatiques".