lundi 26 mai 2008

Les Soucis


Le coup de coeur de l'instant : je viens de trouver sur le blog de Lilou ce délicieux poème que je ne peux m'empêcher de publier ici...

Soucis

Les soucis de mon jardin
sont déconcertants .
Ils se sèment au gré du vent
s'ouvrent avec le printemps
sont peu gourmands
et formidablement résistants.

Les soucis de ma vie
en font autant.
Dans le printemps de mon coeur
ils naissent au vent de mes peurs
et se contentent d'une pensée
pour persévérer .

Tous deux fleurissent et dépérissent
pour renaître un peu plus tard
comme s'ils existaient par hasard
alors qu'ils suivent simplement
l'air du temps .


Comme un écho, voici ce que l'instant m'a suggéré, je n'y suis vraiment pour rien...

Les Sous-Si

Avec beaucoup de si
Et encore plus de sous
Viendraient bien des soucis
Avec beaucoup de sous
Et encore plus de si
Riraient tous ces soucis
Avec beaucoup de si
Et seulement quelques sous
Accablé de soucis
Dépenserais mes sous
Resteraient que les si
Plus rien ne pousserait
Dans mon jardin fané
Plus le moindre persil
En mon âme glacée
Plus le moindre merci
En mon coeur désolé

Mais je n'ai pas de sous
J'ai renoncé aux si
Et n'ai plus de soucis



3 commentaires :

Lilou a dit…

Admirable écho..
Quand les mots nous invitent,
insouciants ,à faire avec eux
un bout de chemin.

En un sourire ,qui te dit,
Merci ..d'être là.. d'être toi .

Lise

Anonyme a dit…

Magique pour ceux qui vous lisent, qui ont pleins de soucis dans leurs jardins, soucis fleurs, soucis peurs, dans leurs jardins d'été, leurs jardins d'hivers...
Qu'il est délicieux de vous visiter ce soir...
Pascale :-)

ariaga a dit…

J'aime ces échos de blogs en blogs. Lilou fait partie de mes liens et , en passant par son blog, je découvre celui-ci, plein de charme et d'harmonie. Et merci pour l'accueil.